l'univers mystérieux des microphones.


Bienvenue dans le monde de l’enregistrement musical ! Vous voulez enregistrer une guitare acoustique, électrique, ou encore votre voix ? Préparez vous, on y arrive 🙂 !

Les 1000 et 1 micro …

Il existe une pléthore de micros pour nous torturer dans notre choix, nous , pauvres artistes. Mais il faut savoir qu’il n’existe pas un micro capable de répondre à toutes les situations avec un maximum de qualité.

Il existe bien des micros en fonction de la situation :

-Le microphone à main => utile pour le direct (évènement, concert etc…).
-Le microphone cravate => (présentateur des émissions de télévision)
-Le microphone pour instrument => (micro propre au son des instruments)

La directivité.

Nous allons ici nous pencher sur une caractéristique primordiale du micro, la directivité. Les micros ne captent pas le son de la même façon, certains se focalisent sur un point précis comme un instrument ou une personne, et d’autres captent le son d’ensemble comme pour un orchestre.

Il existe énormément de variantes. Cette caractéristique va permettre d’obtenir le choix d’un micro qui correspond à vos besoins.

 Les microphones omnidirectionnels

Ce micro capte tout les sons environnent, aucune direction n’est favorisée. Il est utilisé par exemple pour les prises de sons dans la nature, seulement avec cette directivité, il serait impensable pour une utilisation en concert (si le micro capte l’environnement, il capte aussi les hauts parleurs, et un son qui est capté et reproduit en boucle … effet de Larsen assuré !).

Un microphone omnidirectionnel

Les microphones unidirectionnels

Cette directivité permet la prise de son d’éléments distants sans pour autant capter les sons parasites. De cette manière on peut capter un son à une certaine distance de façon très précise .

Un microphone unidirectionnel

Les microphones bidirectionnels

Ce type de micro capte les sons provenant de l’avant et de l’arrière de façon symétrique. Il permet une prise de son dans un environnement précis comme une batterie (afin d’éviter un micro sur chaque zone de percussion) tout en évitant bien sûr les éléments gênants comme le batteur et le guitariste derrière et devant la batterie. (Ou encore, possibilité de deux chanteurs en avant et arrière du micro tout simplement)

Le microphone bidirectionnel

Les microphones cardioïdes

Les micros cardioïdes conviennent parfaitement pour le chant, et pour les chanteurs en concert. Comme on peut le voir sur l’image, ce micro ne capte pas vers l’arrière, il permet ainsi de ne pas reproduire les sons du publique qui étoufferaient la voix du chanteur mais surtout de ne pas interagir avec le retour de scène qui provoquerait un effet de Larsen constant.

Le microphone cardioïde

Les microphones hyper cardioïdes

Identique au cardioïde à part une petite zone ajoutée à l’arrière, permettant de créer un léger effet d’ambiance sans pour autant polluer la voix du chanteur.

Le microphone hyper cardioïdeLes microphones super cardioïdes

Ressemblance avec la directivité hyper cardioïde mais celui-ci trouvera une meilleure utilisation dans les débats télévisés ou encore les conférences de presse où l’interlocuteur principal sera valorisé par rapport aux interlocuteurs placés à l’arrière du micro (ça évite les conversations de sourds ).

Les microphones canon

Voici un micro avec une directivité favorisant la distance mais de manière très précise, comme pour le chant des loups sur l’avant et la pluie sur les cotés, tout en évitant les sons parasites. Un micro qui permet des prises de son d’ambiance et qui donne des résultats tout à fait plaisants à l’oreille.

Un microphones canon

 Les deux types de fonctionnement micro.

Il existe 2 types de fonctionnement de micros en général. Les micros dynamiques et les micros statiques.

Pour faire court :

Micros dynamiques

représentation micro

Les micros dynamiques sont les plus courants, de par leur robustesse et leur manque de sensibilité (pas très sensible aux sons produits par les manipulations du micro), ce sont les micros qui reviennent dans les concerts ou les répétitions en studio. Ils sont intéressants au niveau de leur prix (même si quelques uns alignent trois zéros ! ) et sont assez simple à manipuler.

Micros statiques

Un micro à condensateur

A l’origine ces petites merveilles étaient réservées pour les studios d’enregistrement, mais il est possible maintenant d’en trouver pour une centaine d’euro Les micros statiques sont beaucoup plus sensibles que les micros dynamiques (au niveau des graves et des extrêmes aigus).

Ils reproduiront plus fidèlement le son que les micros dynamiques, certes, mais ils possèdent certains point faibles :

– Ils sont très fragiles et très sensibles aux conditions extérieures (humidité, température).
– Leur grande sensibilité au prise de son en font des ennemis pour les concerts
– Ils nécessitent une alimentation 48V dites alimentation fantôme.
Cette alimentation fantôme, on la retrouve sur les tables de mixage en général ou encore des cartes
son externe comme la Fast track Pro présentée dans un tutorial => ici

Vous l’aurez bien compris, malgré le manque de sensibilité des micros dynamiques face aux

micros statiques, ils n’en restent pas moins efficaces dans certaines situations.

Sélection micro.

Voici deux micros coup de cœur si jamais vous cherchez votre bonheur .

 

 

 

 

 

 

LE MICRO CARDIOIDE DYNAMIQUE – SM 58

illustration micro

 

C’est vraiment un micro de référence dans le monde de la musique. Je n’ai pas grand-chose à dire dessus,
tout est présenté en vidéo . =>ici

 

 

 

 

 

LE MICRO STATIQUE M-AUDIO NOVA VOIX ET INSTRUMENT

M-audio nova

Un micro exceptionnel de par son rapport qualité prix, il dépasse de loin ses concurrents.

 

Le seul problème c’est un micro statique, et comme je vous l’ai dit précédemment, il nécessite une alimentation
fantôme de 48V.
Néanmoins, il vaut vraiment le coup, que ce soit pour débutant ou confirmé, tout deux seront ravis. la description de ce micro =>ici

 

 

 





Articles relatifs